Tél. : 04 95 55 18 18 - Fax : 04 95 32 70 51
  • Bastia
  • Furiani
  • San Martino di Lota
  • Santa Maria di Lota
  • Ville di Pietrabugno

marchés publics

appels à la concurrence

Procédure adaptée

Marché d'entretien des pelouses synthétiques des stades de la Communauté d'Agglomération de Bastia

Remise avant le 29/05/2017 à 12h

Voir tous les appels+

marchés attribués

Attribution

Marché de travaux concernant la stèle dédiée aux victime de Furiani du 05 Mai 1992

Voir toutes les attributions+

Procédures infructueuses

Procédures infructueuses

Prestation de service de lavage et désinfection de conteneurs de déchets ménagers, de tri sélectif e de bornes de tri sélectif.

Voir toutes les procédures+

Classement sans suite

Classement sans suite

Levée de réserves électriques des 21 structures communautaire

Voir toutes les procédures+

C.A.B. sur Facebook

:: flash info

Dispositif ITI

La CAB est engagée dans la mise en œuvre d’un plan d’actions dans le cadre des Investissements Territoriaux Intégrés (ITI).

Lire la suitemore-button-bg

localisation

Cadre de vie attractif

Entre mer et montagne

Les communes de la CAB sont bordées par la Tyrrhénienne et enchâssées dans un arrière-pays montagneux (Serra di Pignu, point, environ 900 m d'altitude). Elles bénéficient d’un climat agréable : ensoleillement (plus de 2600 h / an), températures douces l’hiver et chaudes l’été, précipitations assurant une alimentation constante en eau. Le territoire communautaire est situé à proximité de microrégions (Cap Corse, Marana, Nebbio, Castagniccia) qui ont conservé des sites naturels remarquables, un bâti multiséculaire et des activités traditionnelles (agriculture, production agro-alimentaire, artisanat…)

 

Urbanisation continue et dense

Fondée à la fin du 14ème siècle, Bastia s’est développée à partir de la Citadelle génoise et du Vieux port. Au milieu du siècle dernier, le centre ville a été déserté au profit des quartiers sud (Montesoro, Lupino) où ont été construits de nombreux logements sociaux. Les politiques d’aménagement et de développement visent à un rééquilibrage entre les quartiers et à davantage de mixité sociale.

Plusieurs opérations sont conduites en ce sens : réhabilitation du centre ancien (Citadelle, Vieux Port) ; urbanisation maîtrisée à l’ouest (Fango) et au nord (Toga) ; restructuration, réhabilitation et désenclavement des quartiers sud (Montesoro, Lupino) par la rénovation du bâti, la réalisation d’équipements collectifs, l’amélioration des transports urbains, l’implantation de services publics et l’incitation à la création d’activités.

Ces dernières décennies, Furiani, San Martino di Lota, Santa Maria di Lota et Ville de Pietrabugno se sont étendues et développées sur le littoral. Ces communes, ainsi que Bastia, sont désormais imbriquées selon une continuité nord-sud d’espaces habités et de zones d’activité. Par ailleurs, l'urbanisation se densifie sur les hauteurs. Cette urbanisation continue et dense donne au territoire communautaire un caractère homogène.

 

Bâti ancien remarquable

A Bastia, le Vieux Port, les rues environnantes et la Citadelle dont les remparts abritent le Palais des Gouverneurs, constituent un ensemble de constructions militaires, administratives et résidentielles représentatifs de l’urbanisation génoise des 16e et 17e siècles. La ville possède aussi un bâti religieux qui témoigne de l’intérêt que portaient à la Corse la Compagnie de Jésus et les ordres monastiques durant les 16e, 17e et 18e siècles.

La place Saint Nicolas et les grandes artères adjacentes sont surmontées de grands immeubles. Ceux-ci témoignent de l’essor de la ville aux 18e et 19e siècles sous l’impulsion d’une bourgeoisie financière et marchande très entreprenante (banque, commerce local, négoce).

Les communes de la CAB permettent de découvrir un bâti villageois traditionnel adossé à la montagne ou construit sur une éminence. Bastia avec Cardo, Furiani, San Martino di Lota, Santa Maria di Lota et Ville de Pietrabugno comptent de remarquables constructions anciennes : maisons nobiliaires, maison d’américains, bâti villageois traditionnel, chapelles, églises, tours de guet génoises.

 

Déplacements aisés

Toutes les communes de la CAB sont desservies par des lignes de bus du réseau de transport urbain communautaire http://www.bastiabus.com

Une ligne ferroviaire suburbaine relie Bastia centre (gare terminale) avec les quartiers sud de la la Ville (arrêts) et Furiani (gare). Elle dessert ensuite plusieurs gares jusqu'à Casamozza. Voir: http://cf-corse.fr/

Depuis quelques mois, l'Agglo et l'Office de Tourisme de l'Agglomération de Bastia expérimentent la mise à disposition (location) de vélos électriques http://goo.gl/LYhD1W

 

Territoire bien desservi

Depuis le port de Bastia http://goo.gl/VX4xt5, des car ferries et des cargos mixtes relient quotidiennement la Corse au Continent français (Marseille, Toulon, Nice) ainsi qu’au cœur de l’Europe via l’Italie (Savona, Livourne).

L’aéroport de Bastia Saint-Exupéry http://goo.gl/QjrvT5 situé au sud du territoire communautaire (moins de 20 km de Bastia centre), est quotidiennement relié à Paris Orly et aux grandes cités méridionales françaises (Nice, Marseille). Les hubs de ces destinations permettent d’atteindre plusieurs grandes villes européennes. Bastia Poretta est aussi desservi par des vols Vacances et des lignes low cost.

Au départ de Bastia Centre, on peut gagner en train http://cf-corse.fr/ Ajaccio, Corte, l’intérieur et la Balagne. 

Le réseau routier de l’agglomération est ouvert sur l’intérieur, le Cap Corse, le Nebbio, la Plaine Orientale, la Casinca, la Castagniccia et l’Extrême Sud.

Depuis Bastia, plusieurs lignes de cars desservent Ajaccio via Corte, la Plaine orientale, l'extrême-sud, le Cap Corse, le Nebbiu, la Casinca, la Castagniccia.

 

Un bassin d'emploi 

Le secteur public comprend les services de l'État: préfecture, directions départementales des services déconcentrés, Cour d’appel, TGI, Tribunal administratif, Banque de France, Chambre régionale des comptes... Il s'y ajoute les institutions territoriales (département 2B, communes, CAB, antennes de la Collectivité Territoriale) et les établissements publics (chambres consulaires, Offices agricole et hydraulique). Il convient aussi de citer le Centre hospitalier de Bastia (plus important employeur public du département). 

Les plus fortes concentrations d'activité privée sont situées au centre et à la sortie sud de Bastia, ainsi qu'à Furiani. Le secteur tertiaire prédomine : services (réseau bancaire, services aux entreprises et aux particuliers) ; commerce (grande distribution, boutiques, commerces de proximité) ; tourisme (ports de plaisance, hôtels, restaurants). L'agro-alimentaire, l’industrie et l’agriculture contribuent aussi au dynamisme économique.

Le territoire communautaire est aussi un pôle de savoir et d'enseignemet supérieur: Institut Régional d’Administration de France (IRA), Institut de l’École Nationale des Arts et Métiers (ENSAM), classes préparatoires à des BTS ou à l’entrée dans les grandes écoles.